Blog

YouTube’s deepfake disclosure rules don’t apply to children’s cartoons.

YouTube’s deepfake disclosure rules don’t apply to children’s cartoons.
Written by Yuna

TL;DR : les nouvelles règles de YouTube sur les deepfakes

  • YouTube impose la divulgation des médias synthétiques et deepfakes.
  • Les contenus animés pour enfants échappent à cette règle.
  • Des préoccupations émergent sur la modération du contenu pour enfants.
  • L’impact des IA sur la production de contenu pour enfants est considérable.

Quelles sont les nouvelles règles de YouTube concernant les deepfakes ?

Dans un monde où la technologie évolue à une vitesse fulgurante, YouTube a annoncé des mesures pour encadrer l’utilisation des deepfakes et des médias synthétiques. La plateforme exige désormais que les créateurs divulguent l’utilisation de ces technologies lorsque les modifications sont suffisamment réalistes pour induire le public en erreur, comme des incendies de bâtiments fictifs ou des échanges de visages crédibles.

Cette politique intervient à un moment critique, puisque les élections présidentielles américaines approchent, période durant laquelle la désinformation peut avoir des conséquences importantes. Il est essentiel de limiter la propagation de fausses informations générées par l’intelligence artificielle pour préserver l’intégrité des processus démocratiques.

Quelles exceptions existent dans la politique de YouTube sur les contenus synthétiques ?

Toutefois, des exceptions sont à noter. Les contenus animés destinés aux enfants, par exemple, sont exclus de l’obligation de divulgation, ce qui soulève des questions quant à la capacité des parents à identifier les vidéos modifiées par IA. De plus, les créateurs n’ont pas à signaler l’utilisation de l’IA pour des modifications mineures ou esthétiques.

L’utilisation de l’IA pour générer ou améliorer un script ou des sous-titres est également autorisée sans divulgation, permettant aux créateurs de continuer à innover tout en respectant les nouvelles directives.

Quels problèmes YouTube rencontre-t-il avec le contenu pour enfants ?

YouTube est devenu un géant du divertissement pour enfants, dépassant des plateformes traditionnelles telles que Netflix et Disney. Mais cette domination s’accompagne de défis, notamment en matière de modération. Des contenus inappropriés ont parfois échappé aux filtres, et des chaînes exploitant des outils d’IA pour produire des vidéos de basse qualité ciblant les enfants ont été mises en lumière.

Pour en savoir plus sur cette problématique, consultez l’article de Wired sur les règles de YouTube et les deepfakes dans les dessins animés pour enfants.

Comment les nouvelles règles affectent-elles le filtrage du contenu pour enfants ?

L’exemption accordée aux animations peut compliquer la tâche des parents dans le filtrage des vidéos utilisant l’IA. Toutefois, les vidéos promouvant des théories du complot destinées à un public d’enfants plus âgés doivent être signalées. YouTube Kids s’appuie sur des filtres automatisés, des révisions humaines et des retours d’utilisateurs pour offrir un contenu adapté aux enfants.

Quel est l’impact des outils d’IA sur la production de contenu pour enfants ?

Les outils d’intelligence artificielle facilitent la production de contenu en grande quantité, mais souvent au détriment de la qualité. Certains contenus générés par l’IA sont de mauvaise qualité, avec des visuels peu attrayants et des intrigues décousues. L’étiquetage du contenu pour enfants généré par l’IA pourrait aider les parents à filtrer les dessins animés non vérifiés par des humains, assurant ainsi une meilleure qualité de contenu pour leurs enfants.

About the author

Yuna