Blog

The FCC Sets Minimum Standard of 100 Mbps for Broadband Speed

The FCC Sets Minimum Standard of 100 Mbps for Broadband Speed
Written by Yuna

TL;DR : le nouveau standard de vitesse internet fixe selon la FCC

– Nouveau standard : 100 Mbps en téléchargement, 20 Mbps en montée
– Décision votée : 3 voix pour, 2 contre
– Impact : Affecte la distribution de fonds pour l’expansion des réseaux

Quels sont les enjeux derrière la révision des standards de vitesse internet ?

La Federal Communications Commission (FCC) a récemment pris une décision significative qui pourrait redéfinir l’accès à internet haut débit aux États-Unis. Le jeudi précédent, lors d’un vote serré de 3 contre 2, la FCC a opté pour une augmentation substantielle du standard de vitesse pour la connexion internet fixe. Ce changement porte le minimum à 100 Mbps pour le téléchargement et 20 Mbps pour la montée, un bond considérable par rapport à l’ancienne norme de 25 Mbps/3 Mbps mise en place en 2015.

Cette révision n’est pas anodine ; elle survient dans un contexte où la consommation de données et les besoins en connectivité des consommateurs ont explosé. Les services de streaming, le télétravail et l’éducation en ligne nécessitent des débits plus élevés pour une expérience utilisateur fluide. La FCC reconnaît que les fournisseurs d’accès à internet proposent déjà des vitesses largement supérieures au précédent standard et que ce nouveau seuil est mieux aligné sur les pratiques actuelles du marché.

Toutefois, cette décision n’est pas sans controverse. Elle reflète un clivage partisan net au sein de la FCC, les démocrates plaidant en faveur de cette augmentation tandis que les républicains expriment des réserves. Ce débat soulève des questions sur l’équité de l’accès à internet et sur le rôle de la FCC dans la promotion d’une connectivité avancée et abordable.

Impact sur la régulation et la concurrence

La mise en place d’un nouveau standard de vitesse internet a des implications directes sur la régulation du secteur des télécommunications. En effet, la FCC est chargée d’évaluer périodiquement si la capacité télécom avancée est déployée de manière raisonnable et opportune à travers le pays. Avec un standard relevé, la Commission pourrait se voir contrainte d’intervenir davantage pour accélérer le déploiement et stimuler la concurrence entre les fournisseurs.

Cette dynamique régulatrice pourrait favoriser une amélioration de la couverture et de la qualité du service internet, notamment dans les zones rurales et les communautés défavorisées, où l’accès à des vitesses de connexion adéquates reste un défi majeur.

La route vers l’approbation

La proposition d’augmenter le standard de vitesse à 100 Mbps/20 Mbps ne fut pas un chemin sans embûches. Initialement proposée par la présidente démocrate de la FCC, Jessica Rosenworcel, en juillet 2022, elle a rencontré une impasse partisane au sein de la Commission. Ce n’est qu’après la confirmation d’un cinquième commissaire, rétablissant la majorité démocrate, que l’approbation a pu être obtenue.

Cette étape marque une avancée significative dans la politique de la FCC et pourrait définir l’orientation future de l’accès à internet haut débit aux États-Unis.

Les défis du déploiement de la capacité télécom avancée

En dépit de cette avancée, la FCC admet que le déploiement de la capacité télécom avancée reste insuffisant. Selon des données de décembre 2022, une portion non négligeable de la population américaine, notamment dans les zones rurales et sur les terres tribales, n’a toujours pas accès à des vitesses de connexion conformes aux anciens standards.

Face à ce constat, la FCC ne se contente pas de relever le standard actuel mais établit également un objectif à long terme ambitieux : atteindre 1 Gbps en téléchargement et 500 Mbps en montée. Cet objectif vise à orienter les efforts de la Commission et des fournisseurs d’accès pour garantir une infrastructure télécom robuste et préparer le terrain à une ère numérique en constante évolution.

Pour en savoir plus sur cette actualité, consultez l’article de Wired à ce sujet ici.

About the author

Yuna