Blog

The Worldwide Risk Posed by Uninspired Buildings

The Worldwide Risk Posed by Uninspired Buildings
Written by Yuna

TL;DR : l’impact des bâtiments sur notre bien-être et notre planète

  • Thomas Heatherwick critique les bâtiments ennuyeux et leur potentiel de démolition future.
  • Le lien entre les bâtiments, nos émotions et notre santé est crucial.
  • La durée de vie limitée des bâtiments commerciaux et leur impact environnemental sont préoccupants.
  • Des stratégies sont proposées pour rompre le cycle de la construction et de la démolition.
  • Les bâtiments attrayants peuvent avoir des effets positifs sur la santé mentale.
  • Des preuves scientifiques montrent que la conception des bâtiments peut influencer notre bien-être.
  • Les espaces physiques sont vitaux pour la santé sociale.
  • Heatherwick partagera ses idées sur l’architecture humanisée lors de WIRED Health.

Quel est l’impact des bâtiments ennuyeux sur notre société et notre planète ?

Thomas Heatherwick, célèbre designer et fondateur de Heatherwick Studio, alerte sur l’omniprésence des bâtiments ternes qui envahissent nos villes.

Il met en lumière le risque de démolition future de ces structures, souvent dû à un manque d’attachement émotionnel.

La santé de notre planète et de ses habitants pourrait être compromise par cette tendance à l’uniformité architecturale.

Comment les bâtiments influencent-ils nos émotions et notre santé ?

Le designer insiste sur le lien émotionnel que les individus tissent avec les bâtiments.

Il est primordial de comprendre comment ces structures affectent nos sentiments et notre santé, une relation qui est encore peu explorée.

Quelle est la durée de vie des bâtiments commerciaux et leur impact environnemental ?

Au Royaume-Uni, un bâtiment commercial a une durée de vie moyenne de 40 ans.

À Séoul, cette durée est réduite à 30 ans, tandis qu’en Chine, elle est de 34 ans pour les résidences et de 35 ans pour les commerces.

L’industrie de la construction est responsable de près de 10 % des émissions mondiales de CO2.

De plus, deux tiers des déchets au Royaume-Uni proviennent de ce secteur.

Aux États-Unis, on démolit un milliard de pieds carrés de bâtiments chaque année, un chiffre alarmant pour l’environnement.

Comment pouvons-nous mettre fin à ce cycle de construction et de démolition ?

Pour Heatherwick, le manque de complexité visuelle dans la conception des bâtiments engendre un désintérêt de la société.

Il suggère de concentrer les efforts sur les premiers 9 à 12 mètres des bâtiments pour y ajouter du caractère.

Il est essentiel d’engager un dialogue avec le public pour transformer l’industrie de la construction.

Quels sont les avantages concrets des bâtiments attrayants pour les individus ?

Une enquête au Royaume-Uni révèle que 76 % des personnes pensent que les bâtiments influencent leur santé mentale.

Heatherwick a lancé le mouvement Humanized pour étudier de manière scientifique cet impact.

Quelles preuves scientifiques soutiennent que la conception des bâtiments peut améliorer la santé ?

La théorie de la restauration de l’attention suggère que l’exposition à la nature peut réduire le stress.

Colin Ellard a découvert que les niveaux de cortisol sont plus élevés à côté des bâtiments lisses et sérieux comparativement à ceux qui possèdent de la texture et de l’ombre.

En quoi les espaces physiques sont-ils essentiels pour la santé de la société ?

Les villes et les espaces de rencontre sont cruciaux pour la cohésion sociale.

Les bâtiments, en définissant les murs des espaces publics, jouent un rôle déterminant dans le rassemblement des gens.

Quand et où Thomas Heatherwick partagera-t-il ses idées sur l’architecture humanisée ?

Thomas Heatherwick s’exprimera lors du 10e anniversaire de WIRED Health le 19 mars à Kings Place, à Londres.

About the author

Yuna